Naviguez sur un trimaran 60 pieds ORMA, un monocoque 60 pieds IMOCA et un maxi-catamaran 74 pieds G-Class avec les complicités d'Alain Gautier
t f
^

CorsiKit : les premières impressions après l’exploit!

Certains vont peut-être trouver ça exagéré… Pourtant nous sommes persuadés que c’est un immense exploit sportif et surtout physique que « Mama » (Mayeul Riffet) a effectué hier, lundi 5 septembre 2011, en établissant un temps de référence en Kitesurf entre Marseille et Calvi ! Imaginez un peu : plus de 200 milles parcourus, plus de 14h30 de navigation, et des conditions météo bien méditerranéennes (15 à 35 nœuds de vent, jusqu’à 5m de creux, mer hachée et désorganisée !)Ce matin au téléphone, on ressent une immense sérénité dans la voix de Mama ; et beaucoup de lucidité sur ce qu’il a vécu : l’envie de faire demi-tour après les premières heures en voyant que la météo n’était pas du tout celle prévue, une route qui s’allonge et s’allonge encore avec un vent mal orienté, une mer désorganisée qui se creuse et devient très difficile, un gros semi-rigide qui pourtant peine parfois à suivre dans ces conditions, la nuit qui tombe et qui remet tout en cause à quelques heures de l’arrivée, les jambes qui deviennent lourdes au fil des milles, les changement de voile impératifs avec le vent qui forcit, les petits soucis techniques qui arrivent… Mais aussi et surtout une formidable envie de réussir, une équipe sur le semi-rigide qui l’encourage sans cesse, des gens à terre qui le soutienne, le rayon de lune qui se lève lorsque la nuit commense à rendre les conditons non navigables, les baleines sauteuses qui viennent le soutenir sur la fin, le plaisir d’être sur l’eau seul face à soi-même…
Vous l’aurez compris, Mayeul à souffert, il est allé au bout de lui-même mais en même temps il s’est éclaté. Et si rien ne s’est déroulé comme prévu il a trouvé les ressources pour avancer. Celles des marins et des sportifs qui vont au bout de leurs exploits et de leur rêve. « En mettant les pieds à terre hier vers 22h, j’avais l’impression d’être un papy de 80 ans qui avait bu 15 mojitos… Mais dieu que c’était bon ! ». Tout est dit !Rendez-vous demain ou mercredi pour le récit détaillé de la traversée et les photos !

En tous cas Mama Sensation Océan est fier de toi. Tu nous a fait rêver, merci ! Nous sommes honoré d’être ton partenaire.
Maintenant vivement la suite !
Et merci à tous les autres partenaires de l’avoir soutenu.


Partenaires : Sensation Océan, LalouMulti, Netto, Julbo.
Partenaires techniques : 
Takoon (Voiles), Jbk Surfboards (planche), SeaGull (sécurité), Icom (com embarquée), Krescendo et Raimbaud&Ko (com/relation Médias), Météo France/Sylvain Mondon (Météo)
«
 
»

Share

Twitter Facebook Del.icio.us Digg LinkedIn StumbleUpon

Reply