Naviguez sur un trimaran 60 pieds ORMA, un monocoque 60 pieds IMOCA et un maxi-catamaran 74 pieds G-Class avec les complicités d'Alain Gautier
t f
^

Questions fréquentes

Petit extrait des questions que vous vous posez fréquemment sur nos prestations.
Pour plus de précisions, n’hésitez pas à nous contacter par téléphone ou par mail.

IMOCA_60_Galiléo_mai13_RVB_NB_11

Comment se déroulent les sorties ? Quel est le parcours ?
Les sorties se déroulent quasi systématiquement au départ de Lorient, au port de la BSM Cité de la Voile. Notre terrain de jeu c’est l’océan avec l’île de Groix au départ, puis une zone de navigation principale entre Belle-Ile en Mer et l’archipel des Glénan.
Pas de parcours défini, c’est la météo qui dicte les choses ; l’objectif étant de vous faire profiter au mieux du potentiel des bateaux.

Est-ce ouvert à tout le monde ?
Globalement oui, tout le monde peut venir. Novices, débutant, confirmés ou expérimentés vous avez tous votre place. Nous conseillons cependant d’avoir une certaine accoutumance au milieu marin pour les sorties à la journée. Pour les sorties d’une durée supérieure (24h, we…) une expérience de la voile est conseillée mais aucune qualification particulière n’est requise.
Deux contraintes : il est impératif d’être autonome dans ses déplacements et les enfants de moins de 15 ans doivent obligatoirement être accompagnés d’un adulte.

Est-ce une simple promenade en mer ?
Non ! Ce n’est pas du tout une promenade en mer. C’est une expérience à bord de magnifiques bateaux hors du commun. L’idée n’est pas de voir le paysage mais bien de venir à la rencontre du monde de la course au large et de profiter du potentiel extraordinaire des bateaux.

Est-on spectateurs ou acteurs ?
Il n’y a aucune obligation à bord. Mais lorsque l’on vient pour naviguer sur de tels bateaux autant participer ! Nous vous sollicitons pour les manœuvres comme pour tenir la barre. Mais après chacun fait avec ses envies et ses capacités.

Qui sont les équipages ?
Ce sont tous des professionnels de la course au large. Ils sont là pour vous encadrer, pour faire marcher les bateaux, mais également pour vous expliquer comment tout cela fonctionne et pour répondre à toutes vos questions.
La notion de rencontre humaine est essentielle pour nous.
Les présences d’Alain Gautier sur le trimaran et de Jean-Baptiste Dejeanty sur le monocoque et le catamaran sont régulières mais pas systématiques. Et en aucun cas nous ne pouvons nous engager sur leur présence effective.

Quid de la météo ?
La météo est un paramètre très important. Il y a deux points essentiels pour nous : primo il faut qu’il y ait suffisamment de vent pour que vous puissiez profiter du potentiel des bateaux. Secundo il est impératif que les sorties se passent en toute sécurité car personne, ni vous ni nous, ne sommes là pour prendre des risques.
Il faut de toute façon être conscient que nous sommes sur des bateaux un peu « extrêmes » et qu’à un moment donné la navigation devient assez… sportive.
C’est en réalité la notion de plaisir qui va guider nos décisions de maintenir une sortie ou non. Deux cas de figure, nous amènent à reporter les sorties:
– Pas assez de vent et donc pas la possibilité pour vous de prendre la mesure des bateaux.
– Trop de vent et plus de plaisir à naviguer car cela devient très physique et parfois même peu rassurant.

Vous nous demandez souvent les limites hautes et basses de vent ; c’est plus compliqué que cela. C’est un mix entre la force du vent, sa direction, sa stabilité, mais aussi la direction de la houle et l’état de la mer.
Dans les jours qui précèdent les sorties, nous analysons la météo et vous faisons part par mail de nos observations.
24h avant la sortie nous essayons de prendre une décision quant au maintien ou non de la sortie, afin que personne ne se déplace pour rien.
Mais il ne faut jamais perdre de vue que la météo n’est pas une science exacte et que malheureusement parfois (mais heureusement rarement) la situation n’est pas celle que donnaient les prévisions ; la sortie peut donc être annulée au dernier moment.

Les sorties peuvent-elles être reportées ?
Oui ! Lisez ou relisez le paragraphe ci-dessus.
Du coup, prenez vos dispositions pour qu’en cas de report vous n’ayez pas de frais consécutifs (billets de train ou d’avion échangeables ou remboursables, prévenir les hôtels…).
C’est une contrainte importante pour vous comme pour nous. Mais croyez-nous tous nos participants nous remercient au final.
En cas de report, vous vous inscrivez à nouveau sur une date de votre choix, sans contrainte ni pénalité bien entendu. Et ne soyez pas inquiets, la validité des Pass cadeaux est prolongée d’autant qu’il le faut. Si vous ne pouvez donc pas revenir l’année N vous reviendrez en N+1.

Avec quelles affaires faut-il venir ?
Prévoyez des vêtements souples, qui vous laissent de la liberté de mouvement et qui ne craignent pas l’eau. Emmenez également des vêtements légers et des vêtements chauds (une veste, un pull ou une polaire). Sachez que même s’il fait très beau vous pourrez rapidement avoir un peu froid avec la vitesse du bateau ou avec les embruns. Nous prêtons des vestes et salopettes de quart à tous ceux qui le souhaitent, en particulier si la météo est humide ou si la mer est un peu formée. Pensez juste à nous les demander avant la sortie par mail. Si vous avez votre propre matériel venez avec, c’est plus simple pour la gestion des tailles.
Equipez-vous de chaussures de sport ou de chaussures de bateau (éventuellement bottes si la météo est humide et/ou si la mer est formée), à semelles non marquantes (de préférence semelles blanches) et qui ne craignent pas l’eau. 
Evitez à tout prix les chaussures qui ne tiennent pas au pied style sandalettes, tongues… Les chaussures de ville et chaussures à talon sont totalement prohibées. Dans le cadre des sorties journée, 24h ou we, ou de conditions météo un peu extrêmes, une paire de bottes, en complément des chaussures de sport, peut être appréciable.
Prenez également un chapeau : casquette, bob… qui ne s’envole pas trop facilement ! N’oubliez pas non plus votre crème solaire, surtout pour les peaux sensibles. Les lunettes de soleil sont vivement recommandées (la réverbération de la mer est très forte !). Prenez de quoi les attacher.

Pour les sorties dont le temps de navigation inclue un/des repas, comment cela se passe-t-il ?
C’est nous qui nous occupons de tous les repas nécessaires, vous n’avez donc rien à prévoir. Ils sont inclus dans les prix qui vous sont communiqués.

Peut-on prendre des photos ?
Oui bien sûr ! Pour ceux qui souhaitent venir avec appareil photo ou caméra nous vous conseillons de les mettre dans un sac plastique (un sac de congélation est idéal) afin de les protéger au mieux de l’humidité et des embruns. Attention car parfois ça mouille fort !

Avez-vous des conseils ?
Mangez correctement avant d’embarquer ; pas trop lourd ni trop gras mais avec des aliments qui calent l’estomac. Et buvez beaucoup d’eau. Se restaurer et s’hydrater correctement est un des éléments essentiels pour prévenir le mal de mer (des bouteilles d’eau et des barres de céréales seront à votre disposition sur le bateau pendant la navigation). Ces bateaux sont peu propices au mal de mer, et ce d’autant plus si vous respectez ces conseils : manger, boire, se protéger du froid et du chaud.
Si vous craignez d’être sujet au mal de mer, renseignez-vous auprès de votre médecin ou de votre pharmacien, des traitements préventifs existent et sont très efficaces. Evitez autant que possible les médicaments qui se prennent sur le moment même, ils ont tendance à assoupir certaines personnes…

Reply