Naviguez sur un trimaran 60 pieds ORMA, un monocoque 60 pieds IMOCA et un maxi-catamaran 74 pieds G-Class avec les complicités d'Alain Gautier
t f
^

Témoignage : première journée complète pour les individuels – 27 septembre 2008

Samedi 27 septembre 2008.
Lorient. 15 à 20 nœuds de vent, mer peu agitée.
Grand ciel bleu, 23°.

Cette sortie est une grande première chez Sensation Océan : c’est la première sortie pour les individuels en journée complète !
On nous le demandait régulièrement ; alors un jour avec Alain Gautier nous avons décidé d’essayer.

Il y avait 10 places au maximum. Elles ont été réservées quasiment dès l’annonce de la date.
10 privilégiés qui allaient réaliser un rêve et vivre une énorme expérience.
Entre runs endiablés à plus de 30 nœuds, déjeuner à la cape sous Belle-Ile et prise en main de la « machine », pas un ne voulait quitter le navire de retour au port.
L’expérience a été belle pour nous également. Sur un tel laps de temps des liens se tissent, et nous en gardons un souvenir encore plus gratifiant que d’habitude. Ah pardon, une constatation : c’est toujours trop court…


La grand voile hissée (impressionnante du haut de ses 28 mètres), le patron du jour Alain Gautier abat un peu, le bateau accélère et en quelques secondes, il file déjà à près de 15 nœuds. Incroyable ! Le moindre souffle d’air nous fait accélérer encore. Tout le monde a le sourire des grands jours accroché au visage !
Nous laissons sur place tous les bateaux que nous croise (petits, grands, de course, à voile ou à moteur). Une risée un peu plus forte que les autres et la coque centrale déjauge. Nous sommes à 32 Nœuds.Il semble que nous venons à peine de partir et Midi est déjà là. Nous revenons nous abriter sous le vent de Belle Ile. A bord, un petit repas convivial nous attend. On discute voile, matériel, course, … avec un petit verre à la main et sous un soleil rayonnant. L’ambiance est détendue et l’on souhaite déjà que cette journée ne finisse pas.
L’après midi, le vent mollit un peu. C’est l’occasion de découvrir plus en détail le fonctionnement du bateau, les réglages… Les questions fusent et l’équipage du jour nous répond sans relâche et en toute simplicité. Tous ceux qui souhaitent participer aux manœuvres ou barrer cette superbe machine ont la possibilité de le faire ! Ce n’est pas tous les jours qu’on peut être à la barre d’un tel bateau.
Quelques manœuvres plus tard, nous reprenons la direction du ponton voile compétition de la Base des Sous-Marins de Keroman. C’est déjà l’heure du retour. Une fois à quai, les équipiers d’un jour (qui avaient été si rapides pour monter à bord) ont du mal à remettre pieds à terre et les pieds sur terre ! Tout le monde a des embruns plein la tête.Belle expérience. Un jour c’est trop court. A recommander à tous et à offrir au plus grand nombre (pour les amateurs de voile, c’est un cadeau inoubliable).

Véronique et Jean-Yves Martin

Bonjour à tous.
Toulouse Lorient sur le week end c’est long et court à la fois mais je confirme que le déplacement mérité d’etre vécu. Nous avons été reçu chaleureusement sur les pontons de la cité de la voile Eric Tabarly à Lorient, entre croissants et café, pour un briefing rapide de Brice Lavirotte qui présenta  l’équipage d’un jour. David et J Pierre préparaient le bateau et les choses se sont accélérées quand Alain Gautier est arrivé, pour la prise en charge de notre sortie en mer.
Que pouvions nous espérer de mieux comme skipper que ce personnage emblématique de la voile?
Nous avons largué les amarres très rapidement tandis que la journée s’annonçait sous le soleil et un vent entre 15 et 20 noeuds.La sortie de la passe de Lorient s’est effectuée sous GV seule et rapidement le déroulement du génois donne une accélération impressionnante au trimaran. Le flotteur au vent monte très rapidement sur l’eau et la vitesse passe de 10 à 30 noeuds voir plus ! Bref, tu n’as même pas le temps de réaliser que le bateau donne la sensation de voler entre deux vagues.Moi qui est toujours navigué entre le Canal du Midi et la Méditerranée, le changement est radical et très grisant.
Drôles d’impressions que d’être sur le même bateau avec Alain Gautier et de naviguer à la vitesse des pros surtout que pour ceux qui le veulent, nous avons eu le plaisir de barrer la bête sous l’oeil du maître; ce que tout le monde s’est appliqué à faire. Sous la puissance du bateau la coque centrale ressemble à une machine à laver, les manoeuvres s’enchaînent pour faire une halte à l’abri de Belle Île bateau face au vent pour un déjeuner rapide certes mais avec un cote de Blaye et au soleil, sur le trampoline, le temps de sécher et s’est reparti avec un simple coup de barre, la vitesse remonte très rapidement et très facilement.
Tout le monde s’active sur les voiles avant car le vent est mollissant en fin de journée jusqu’à sortir le génaker, 250 mètres carrés,sacrés morceau de torchon qui donne quelques gouttes de sueur au moulin à café tout comme la GV, pour les jeunes premiers que nous sommes.
Puis nous reprenons le cap sur Lorient en fin de journée avec un petit 15 noeud à l’entrée de la passe.
Les voiles sont affalées les une après les autres, le bateau est amarré, la journée est déjà finie.On repart quand ?
Merci messieurs de votre acceuil et de votre savoir faire, portez vous bien et bon vent !

GILLES GAGGIOLI


Bonjour,
Voici quelques photos de cette journée fabuleuse (par mail séparé). L’attente a été longue mais le résultat final n’en est que meilleur. Merci à vous, à Alain GAUTIER et ses équipiers, de m’avoir fait vivre des sensations encore inconnues.
C’était tout simplement GENIAL et j’en garderai un souvenir inoubliable.
Bien cordialement,

Christian GUERIN (CAEN)

Bonjour Brice,
Merci encore pour cette fantastiques expérience vécu hier.
Remercie encore Alain Gautier de permettre a de simple passionné de pour vivre cela !
J’ai vraiment apprécier son calme, son œil vif et ses conseils avisés tout en restant très accessible.
C’est quelqu’un d’un grande humanité sans aucun doute.
Je vous encourage a continuer cette aventure et je partagerais cette expérience avec le maximum de gens.
D’autre part n’hésite pas a communiquer mon adresse email aux autre participants du jour pour que l’on puisse s’échanger des photos et film.
Merci encore !

Stéphane Seynhaeve

«
 
»

Share

Twitter Facebook Del.icio.us Digg LinkedIn StumbleUpon

Reply